Logo Ylexia Organisme de formation certifié qualiopi

FORMATION
" Négocier un accord QVT (Qualité de vie au travail), QVCT (Qualité de vie et des conditions de travail)"

contactez-nous
PROGRAMME DE LA FORMATION

Formation complémentaire

Le programme de cette formation est modulable et s’adapte à l’effectif de votre entreprise et à vos besoins.

 

Cliquez sur déplier le tableau de formation CSE  Replier le tableau de formation CSE pour déplier ou replier le contenu ci-dessous

 » Négocier le protocole d’accord préélectoral (pap) »

Objectifs de la Formation :

  1. Compréhension des Enjeux de la QVCT :

    • Définir les concepts de Qualité de Vie au Travail (QVT) et de Qualité de Vie et des Conditions de Travail (QVCT).
    • Analyser l’impact de la QVCT sur la productivité, la satisfaction des employés et la performance globale de l’organisation.
  2. Maîtrise du Cadre Légal et des Obligations :

    • Connaître les dispositifs légaux et réglementaires encadrant la négociation et la mise en place d’accords QVCT.
    • Identifier les responsabilités et les obligations des différentes parties prenantes : CSE, CSSCT, CSE, CSA, CST, F3SCT, représentants syndicaux, directions d’entreprise et administrations.

  3. Identification des Besoins et Attentes des Parties Prenantes :

    • Apprendre à mener des enquêtes et des diagnostics sur la QVCT au sein de l’entreprise ou de l’administration.
    • Évaluer les attentes des salariés, des syndicats et de la direction en matière de QVCT.

  4. Développement des Compétences de Négociation :

    • Acquérir les techniques de négociation pour parvenir à un accord équilibré et satisfaisant pour toutes les parties.
    • Savoir identifier les leviers de négociation et les arguments à avancer pour défendre les intérêts des salariés et de l’entreprise.

  5. Élaboration et Rédaction de l’Accord QVCT :

    • Apprendre à structurer et à rédiger un accord QVCT en tenant compte des spécificités de l’organisation.
    • Intégrer les indicateurs de suivi et d’évaluation pour mesurer l’impact de l’accord sur la QVCT et ajuster les actions si nécessaire.

  6. Communication et Sensibilisation :

    • Développer des compétences en communication pour présenter et promouvoir l’accord QVCT auprès des salariés, des managers et des autres parties prenantes.
    • Savoir mettre en place des actions de sensibilisation et de formation pour favoriser l’appropriation de l’accord et le changement culturel nécessaire à sa mise en œuvre.

  7. Suivi et Évaluation de l’Accord :

    • Mettre en place un dispositif de suivi et d’évaluation permettant de mesurer régulièrement l’efficacité de l’accord QVCT.
    • Savoir analyser les résultats obtenus et proposer des ajustements pour améliorer continuellement la QVCT au sein de l’organisation.

Les dates et lieux des formations sont planifiés en fonction de vos besoins.

En ce qui concerne les sessions réalisées en Inter-entreprise, les dates et lieux se font sur la base d’un agenda pré-établi par Ylexia formation en tenant compte des besoins de plusieurs clients participants aux sessions.

Ylexia Formation organise et module les stages selon les quatre modalités suivantes :

  • Présentiel (la formation a lieu avec présence physique du formateur).
  • Distanciel (la formation a lieu à distance, en classe virtuelle via divers outils numériques tels Zoom, Teams et autres Kmeet).
  • Inter-entreprise (les stagiaires sont issus de différentes entreprises, de secteurs d’activité divers et le lieu de la formation est choisi par Ylexia Formation).
  • Intra-entreprise (la formation a lieu dans les locaux de l’entreprise où les élus travaillent. Seuls ces derniers participent à cette session de formation).
  • Le coût pédagogique, hors frais de déplacement, de séjour et de repas, est fixé par la réglementation en vigueur. En ce sens, l’organisme de formation doit vous facturer, au maximum, 36 fois le SMIC horaire brut par stagiaire et par jour de formation (ArticleR2315-31 du Code du travail), soit 36 x 10,57€(SMIC au avril 2022) = 380,52€ HT > 456,62€ TTC par jour et par stagiaire.
  • Nous proposons des tarifs de groupes avantageux.
  • Le coût des sessions en distanciel, ou classe virtuelle, sera moins élevé que si la formation est organisée en présentiel.
  • Ce principe est également valable si les élus choisissent l’option Intra-entreprise, qui moins onéreuse que si la formation se déroule en inter-entreprise.
  • Un devis vous sera transmis dans les plus brefs délais. Pour cela, il vous suffit de renseigner le formulaire à votre disposition à droite de l’écran si vous utilisez un PC, ou en bas, si vous utilisez une tablette ou un smartphone. Le cas échéant, vous pourrez nous joindre à la rubrique contact Ylexia Organisme de formation CSE.
  • Aucun prérequis n’est nécessaire pour y participer. En effet, cette session de formation est ouverte à tous les participants élus du CSE, quels que soient le niveau et l’expérience dans le domaine.
  • Il en va de même pour les collaborateurs des services des Ressources Humaines, les chefs de service et autres Managers qui souhaitent suivre également cette formation.
  • Cette formation est ouverte aux élus du personnel membres du Comité Social Économique titulaires.
  • Les managers, les chefs de service, les responsables et autres collaborateurs des services de Ressources Humaines peuvent eux aussi y participer.
  • L’intérêt d’un groupe de stagiaires constitué des élus et des représentants de la Direction est de suivre une formation leur donnant une base de connaissances communes des attributions du CSE.
  • La durée de cette session de formation fluctue en fonction de vos besoins et de l’effectif de votre entreprise. Le législateur prévoit qu’elle soit organisée sur une durée maximale de 5 jours (35 heures).
  • Il arrive cependant que les élus du Comité, via la voix du Secrétaire, nous sollicite pour organiser cette session sur une durée de 3 jours (21 heures).
  • En ce sens, merci de nous le préciser vos choix dès l’envoi de votre demande via le formulaire de contact > devis formation CSE Economique.

1 – Nous mettons l’accent sur la pratique pour permettre l’acquisition des savoirs et des compétences nécessaires à la réalisation des missions d’élus du personnel au CSE :

  • documents supports projetés (diaporama)
  • études de cas concret,
  • ateliers de mise en situation,
  • jeux de rôles,
  • exercices pratiques,
  • quiz,
  • capsules vidéos,
  • fiches techniques

Si les stagiaires le souhaitent, nous abordons, lors des ateliers de mise en situation, certaines problématiques rencontrées par les élus dans le cadre de leur mission. La démarches se veut proactive et le plus proche possible des réalités vécues par les membres de la délégation des élus au sein de leur entreprise.

2 – Nous ne négligeons pas la dimension théorie, et notamment les connaissances attachées aux notions économiques et juridiques notamment, permettant d’appréhender, de manière optimale, le rôle, les attributions et prérogatives des élus du Comité :

  • exposés théoriques

3 – Mise à disposition de tous les supports à la suite de la formation.

Cette formation vise à outiller les participants pour mener des négociations fructueuses en matière de QVT/QVCT et à les accompagner dans toutes les étapes, de la compréhension des enjeux à la mise en œuvre et à l’évaluation de l’accord. Elle s’adresse aux élus du CSE, CSSCT du secteur privé, ainsi qu’aux représentants des CSE, CSA, CST et F3sCT (Formations spécialisées) des fonctions publiques, aux représentants et délégués syndicaux, et aux directions d’entreprise, d’établissements et d’administrations soucieuses d’améliorer la qualité de vie au travail de leurs salariés.

Formation : Négocier un accord QVT (Qualité de Vie au Travail) et QVCT (Qualité de Vie et des Conditions de Travail)

Durée de la Formation : 1 journée

Première Demi-journée :

Matinée :

8h30 – 9h00 : Accueil et Introduction

  • Présentation des objectifs de la formation.
  • Tour de table pour que les participants se présentent et partagent leurs attentes.

9h00 – 10h30 : Compréhension des Enjeux de la QVCT

  • Définition des concepts de QVT et QVCT.
  • Analyse des conséquences de la QVCT sur la productivité et le bien-être des employés.
  • Exercice pratique : Étude de cas sur les bénéfices d’une bonne QVCT dans une entreprise ou une administration.

10h30 – 10h45 : Pause Café

10h45 – 12h30 : Maîtrise du Cadre Légal et des Obligations

  • Présentation des textes de loi et des réglementations en vigueur concernant la QVCT et la négociation d’accords.
  • Discussion sur les responsabilités des différents acteurs (CSE, CSSCT, CSA, CST, F3SCT, syndicats, direction).
  • Exercice pratique : Analyse de cas juridiques mettant en jeu des situations de négociation QVCT.

12h30 – 13h30 : Pause Déjeuner

Deuxième Demi-journée :

Après-midi :

13h30 – 15h00 : Identification des Besoins et Attentes des Parties Prenantes

  • Méthodes de collecte d’informations sur la QVCT au sein de l’organisation (enquêtes, entretiens, etc.).
  • Analyse des résultats et identification des besoins et attentes des différentes parties prenantes.
  • Exercice pratique : Réalisation d’une enquête de satisfaction sur la QVCT et analyse des résultats en groupe, sur la base de documents de l’INRS.

15h00 – 15h15 : Pause Café

15h15 – 16h45 : Développement des Compétences de Négociation

  • Techniques de négociation pour parvenir à un accord équilibré et satisfaisant.
  • Rôle des différents acteurs dans le processus de négociation.
  • Exercice pratique : Jeu de rôle de négociation d’un accord QVCT entre représentants des CSE et des CSSCT du privé, des CSE, CSA, CST et FSSSCT du public, de la direction et des syndicats.

16h45 – 17h00 : Conclusion et Clôture

  • Récapitulation des points abordés et des apprentissages réalisés.
  • Remise de documents complémentaires et ouverture à la discussion pour répondre aux questions restantes.

Cette structure en demi-journée permet d’alterner entre des séances théoriques et des exercices pratiques pour favoriser l’assimilation des connaissances et l’application des compétences dans un contexte concret de négociation d’accords QVT/QVCT.

Les modalités d’évaluation et de suivi sont les suivants :

  1. Les évaluations formatives : ces formes d’évaluation permettent au formateur de s’assurer, au fil de l’eau, que les connaissances et savoirs associés ont été compris par les stagiaires. Cela passe notamment par le biais d’exercices, d’atelier de mise en pratique, de jeux de rôles qui viennent en appui des apports théoriques abordés en cours de formation.
  2. Les évaluation sommatives : elle donne lieu à un test de connaissance noté, via un QCM (Questionnaire à Choix Multiples) ou un Quizz interactif sur Kahoot. En général, cette évaluation est réalisée en fin de journée ou à la toute fin de la formation. Une correction est réalisée de manière directe et interactive : cela permet de revoir rapidement les notions apprises, et de vérifier si les savoirs, les compétences et les connaissances ont bien été intégrés par les élus du personnel.
  3. Feuille de présence (validée par demi-journée).
  4. Questionnaire d’évaluation des stagiaires (post formation).
  5. Questionnaire feedback du formateur (post formation).

Les trois points forts de notre organisme de formation résident dans le fait que nous travaillons exclusivement avec des formateurs dont les connaissances, aussi bien pratiques que théoriques des missions de l’élu et du fonctionnement du CSE, sont excellentes. Ils s’adaptent aux situation que les élus rencontrent.

  1. L’expérience des formateurs : cette formation apporte aux stagiaires des connaissances concrètes, notamment sur la base d’exemples réels, issues des expériences et du vécu des formateurs. Ces derniers ont eu une expérience pluriannuelles en qualité d‘élus du personnel, et/ou ont été membres d’organisations syndicales.
  2. La formation des formateurs : de plus, nos  formateurs sont tous titulaires de diplômes Universitaire. En effet, ils sont confirmés, car tous juristes spécialisés en Droit Social. En outre, certains, d’entre eux sont également diplômés en Économie ou en Comptabilité.
  3. La proximité et l’adaptabilité des formateurs : Les formateurs abordent les points au programme au plus près des situations que les élus rencontrent au quotidien au sein de leur organisation ou de leur structure.
  • La subvention de fonctionnement ou  « Budget Fonctionnement » du CSE, à minima de 0,20 % de la masse salariale brute, permet de financer cette formation, et ce, dans les entreprises dont l’effectif est compris entre 50 et 1999 salariés.
  • Pendant toute la durée de la formation, les élus perçoivent leur salaire : en ce sens, on peut dire l’employeur contribue également au coût indirecte de la formation, via le maintien du salaire des stagiaires.
Formation CSE Présentiel et distanciel
Formation cse ssct en présentiel

demande informations/
devis

Merci de préciser votre demande. Le type de formation (par exemple, FO1-A... FC36), la durée, les dates, le nombre de stagiaires, vos besoins en formation ou autres prestations. En fonction de vos besoins, le contenu de ce formulaire pourra être transmis à l'un de nos partenaires.
Afin de valider le formulaire, vous devez consentir à l'utilisation des données (cadre stricte du RGPD, repris dans notre politique de confidentialité).